Rechercher
  • Maud Mangematin

| TABLE BASSE DIY |

Dans ce nouvel article, je vais vous dévoiler comment nous avons réalisé très facilement à deux, une table de salon économique, originale et unique en DIY.

On commence avec un peu de vocabulaire, on ne sait jamais, DIY ou Do It Yourself signifie faire soi-même en français.



#1 la liste du matériel

  • Planche de bois épaisseur 19 mm minimum pour la rigidité et la solidité

  • Pieds design hauteur 40-45 cm, quantité 3 ou 4 selon le modèle de table

  • Crayon ou feutre

  • Vernis à bois incolore mat ou satin (selon les goûts) et pinceau

  • Vis à bois (moins longues que l’épaisseur du plateau, je préfère le préciser pour certains^^)

  • Scie sauteuse

  • Ponceuse

  • Visseuse

  • Gants et lunettes de protection

  • Tréteaux


#2 le choix du plateau

Nous avons choisi une planche au rayon bonne trouvaille du magasin Leroy Merlin, plus exactement une chute d’OSB suffisamment grande pour notre coin salon, environ 110 x 70 cm.


Avant de continuer, un peu de culture générale, qu’est-ce que l’OSB ?

En anglais Oriented Strand Board ou en français panneau de grandes particules orientées est très tendance. Il est composé de copeaux de bois orientés dans différentes directions collés ensembles par une résine que l’on appelle liant. On l’utilise beaucoup en sous couche pour les cloisons, les planchers ou encore les toitures. On peut également l’utiliser brut, comme ici, car sa composition est plutôt esthétique et ses caractéristiques techniques sont très appréciées en décoration et en agencement d’intérieur.


En effet, l’OSB à de nombreuses qualités :

  • Très rigide et résistant

  • Résistant à l'humidité et au feu

  • Résistant dans le temps

  • Plus léger que du bois massif

  • Existe en différentes épaisseurs et tailles

  • Facilement transformable : sciage, perçage, ponçage, peinture, enduit...

  • Nombreuses utilisations structurelles ou décoratives

  • Économique

  • Recyclable

  • Esthétique

Vous pouvez évidemment choisir l’essence de bois que vous souhaitez pour votre table. Mais attention, comme il y a de la découpe, il faut utiliser un bois massif pour éviter d’ajouter un chant contrecollé sur les bords.


#3 la forme de la table

Pour cette étape il faut simplement un crayon ou un feutre pour tracer la forme du plateau souhaitée. Ici nous avons dessiné une forme inspirée du style scandinave c’est-à-dire un genre de triangle aux bords arrondis, ou affectueusement patate !


Astuce : Bien penser à dessiner sur le dessous du plateau pour éviter les marques et donc dessiner en miroir.


#4 la découpe et le ponçage

Dans l’idéal, effectuez cette étape à l'extérieur. Sinon bien penser à protéger les sols pour récupérer facilement la montagne de copeaux et de poussière engendrés par la découpe et le ponçage du bois.

Quoi qu’il en soit, si vous faites cela à l’intérieur, il faudra faire une bonne séance de ménage ensuite !

Pour faciliter le travail, positionnez la planche de bois sur des tréteaux (ou des tabourets hauts) de façon bien stable. Mettez gants et lunettes de protection, puis pendant qu’une personne maintient la planche, l’autre passe à la découpe en suivant minutieusement le trait de crayon avec la lame de la scie sauteuse.

Une fois satisfait de la forme découpée on passe au ponçage pour lisser les bords.

Attention à ne pas trop en enlever sur cette étape pour éviter l'effet « vagues », il faut rester bien droit, stable afin de poncer de façon homogène.


#5 le choix des pieds

Nous avons choisi des pieds épingle en métal brut de chez Leroy Merlin (pas de partenariat LM dans cet article) pour accentuer le style brut de notre table, hauteur 45 cm.

Pour la fixation, une nouvelle fois on retourne le plateau, on mesure et on utilise la visseuse et les vis à bois.



#6 le vernis

Une fois la table montée, on passe au vernissage. On protège le sol, on remet les gants, et c’est parti on étale bien le vernis de façon homogène et sans oublier les bords.

Cette dernière étape n’est pas indispensable mais conseillée notamment pour protéger votre table basse des tâches et pour augmenter sa résistance.

Si vous optez pour le vernis, bien mettre deux couches en laissant sécher entre les applications.



Et voilà, en une demi-journée, votre table basse DIY est prête pour l’apéro !

0 vue

© 2020 Maud Mangematin décoration & design d'espace - 93100 Montreuil

  • Grey Instagram Icon
  • Gris Houzz Icône
  • Grey Facebook Icon